Lingerie féminine et sous-vêtements

Les pièces de lingerie féminine appartiennent soit à la catégorie des vêtements de nuit, soit à la catégorie des sous-vêtements proprement dits. Pour la première catégorie, il y a principalement la nuisette, la chemise de nuit, la liquette et le déshabillé. La nuisette, encore appelée Baby doll ressemble plutôt à une robe, mais est faite par une matière très fine, quasi transparente pour la plupart des modèles. La soie ou le nylon dont elle est faite la rend pratiquement infroissable et avec ses formes qui révèlent une grande partie des jambes et de la poitrine, la nuisette est particulièrement sensuelle et glamour. La chemise de nuit est aussi comme une robe fine et douce, mais contrairement à la nuisette, elle est plutôt longue et évasée. Ses autres appellations sont « blouse de nuit » et « camisole ». La liquette quant à elle n’est rien d’autre qu’une chemise boutonnée, mais généralement, elle est un peu plus longue et se porte uniquement la nuit. Le déshabillé peut se réduire à une simple robe de chambre plutôt classe, mais en principe, il comporte aussi une chemise de nuit. Le déshabillé permet d’être bien présentable quand on a des invités à la maison, car il est associé avec le concept d’élégance et être à l’aise chez soi. Les sous-vêtements proprement dits sont beaucoup plus variés. Y figurent notamment le bas, la brassière, le bustier, le caraco, la combinaison, la combinette, le corps à baleine, le corset, la culotte, la gaine, la guêpière, la jarretelle, la jarretière, le jupon, le panty, les porte-jarretelles, le redresse-seins, le shorty string, le slip, le soutien-gorge et le tabi. Pour ne prendre que quelques exemples, citons le caraco qui est une petite veste à manches longues moulantes et dotée de basques. Il est sobre, mais c’est la matière dont il est fait qui lui donnera la classe qu’on veut lui attribuer. Il y a aussi la combinette qui s’apparente un peu à la nuisette, mais qui est aussi très proche de la combinaison sauf que sa longueur ne dépasse souvent pas la moitié des cuisses. Le corset quant à lui est une petite pièce baleinée et qui s’attache par lacet. Son rôle est de maintenir le buste dans une posture digne grâce à l’affinement de la taille et du ventre. Pour ce qui est de la guêpière, elle est conçue pour affiner la taille comme le bustier le ferait, tout en servant de porte-jarretelles grâce aux attaches dont elle est munie. En ce qui concerne les slips, prenons le cas particulier du slip brésilien. Bien qu’il ait des points communs avec le string ou encore le tanga, le slip brésilien est un bikini qui se singularise par sa face antérieure conçue pour dissimuler le pubis.