Les bustiers

Vers les années 1950, ou même un peu avant, était apparu aux États-Unis ce genre de sous-vêtement féminin, découvrant le buste. Très vite prisé par les femmes, le bustier devint très vite populaire deux décennies suivant son apparition. Généralement, on appelle « bustier » un sous-vêtement féminin, soutenant la poitrine pour la mettre en valeur. Il peut avoir ou non des bretelles. On pourrait le définir comme un corsage, avec ou sans bretelles, laissant découvrir les épaules et enserrant le buste. Il faut le distinguer de son homonyme, qui renvoie à un sculpteur, spécialisé dans la réalisation de bustes. Le bustier se distingue du soutien-gorge. En effet, ce dernier ne sert qu’à couvrir la poitrine de celle qui la porte, alors que le bustier descend jusqu’à couvrir l’abdomen. Même si le bustier s’apparente au corset, il se distingue par la souplesse de son tissu. Effectivement, le corset, qui est plus vieux (apparu au XVIe siècle), servait aux femmes, à l’époque, d’affiner la taille et de soulever la poitrine. Le corset était fabriqué d’une manière rigide et était destiné à être porté sous les vêtements pour donner une taille de guêpe aux femmes. Par contre, le bustier, bien qu’il ressemble, par sa fonction, au corset, est fait d’une toute autre façon. Il est élaboré avec un tissu souple, pouvant être aussi élastique. Il est alors plus léger, et plus destiné à mettre en valeur la poitrine que la taille, il peut avoir des baleines au niveau. Les bustiers sont habituellement lacés, mais il existe également d’autres types de bustier avec des fermetures à agrafes ou des fermetures éclairs. D’autant plus que, de nos jours, la créativité génère autant de façon de porter, ou de fabriquer, un habit.

Actuellement la tendance est au glamour et sexy. Découvrez sur notre boutique en ligne, le bustier ou corset sexy qui fait une jolie taille de guêpe.