Histoire du bustier femme

Même si depuis plusieurs siècles, le corset a dominé l’univers d’habillement des femmes, le bustier ne s’est imposé que quelques années après la Seconde Guerre mondiale. Devenu très vite populaire, à cause de sa facilité de port et de sa fonction, il a conquis plus d’une. Offrant à la gent masculine le privilège de découvrir les épaules nues des jeunes femmes qui le portent . Toutefois, après ses années de gloire, dans les années 1970, le bustier a été rangé dans les armoires de même que dans les années 1990, qui ont vu l’avènement de la mode grunge. En effet, dans ces années, l’honneur a été aux chemises, aux vestes et au jean slim, avec des touches débraillées et déchirées. L’univers de la mode a connu, à cette époque, un virage qui a conduit, entre autres, à la mise en réserve du bustier. Mais au début du XXIe siècle, le bustier était revenu en force. Il a reconquis les garde-robes des jeunes femmes américaines, d’abord, puis du reste du monde, ensuite. Les années 2000 ont été marquées par l’émergence de nouvelles formes de hauts qui sont de plus en plus décolletés, ou dos nu. Ce qui a favorisé la percée fulgurante, encore une fois, du bustier. Ce sont les jeunes universitaires qui sont les plus attirées par le bustier. Le fait est qu’il offre une aisance de mouvement et de geste, et ce, grâce à sa souplesse. Sans parler de la chaleur qui tend à s’accroître d’année en année, favorisant les vêtements légers et aérés. Depuis le début du Troisième millénaire, donc, le bustier retrouve son chemin dans les dressings des jeunes femmes, surtout, mais aussi des femmes mûres. Il se démarque partout, donnant des affriolants spectacles de bustes nus, et la sensualité des épaules à découvert.

N’hésitez pas à découvrir sur notre boutique en ligne, le bustier femme sexy qui sublime la taille et la poitrine.